Ce qu’il faut attendre de foursquare en 2012

Déjà 4 ans que le réseau socio-géolocalisé de Dennis Crowley a vu le jour. En quatre années, 15 millions d’utilisateurs ont rejoint la grande famille qui compose aujourd’hui la deuxième plus grande communauté connectée sur mobile (derrière instagram).

Avec ses 4 millions de check-ins quotidien, foursquare a choisi 2012 comme son année clé. Qu’attendre de foursquare cette année ?

Une arrivée certaine de la version 5

Nouvelles couleurs, nouvelle ergonomie seront très certainement les grandes nouveautés de cette 5ème version.

Une arrivée probable des tips personnalisés

C’est lors de l’événement web parisien de l’année (Le Web) que Dennis Crowley a évoqué ce petit mais très important changement. Jusqu’à aujourd’hui, les tips laissés par les utilisateurs n’étaient pas très personnels.

En 2012, ces derniers devraient prendre de nouvelles formes et laisser très probablement aux utilisateurs plus de liberté. Plus de caractères, post de photos, voir de vidéos, on en attend pas mieux.

Une arrivée espérée d’une lutte contre les tricheurs

Avouons-le, tricher sur foursquare c’est facile. Obtenir des badges du monde entier, rien de plus simple. En 2012, c’est le défi que nous, rédacteurs de 4sqnews, demandons à @Dens et son équipe. Pourquoi ? Car à force, cela enlève l’envie simple de jouer. À vous les bonnes résolutions !

C’est à travers ces différentes prédictions, que foursqaure se voit devenir en 2012 un réel guide touristique 2.0. Mais alors, va t-on vers un abandon total du système ludique du jeu ?

Qu’attendez-vous de foursquare en 2012 ?

7 commentaires

  1. Alexandre P. dit :

    - Faire s’afficher les tips des utilisateurs « experts » plus que les utilisateurs non-experts, exemple : entre deux amis qui laissent un tips sur une librairie, celui qui aura le badge « Bookworm » remontra d’avantage. C’est peut-être déjà le cas.

    - Supprimer l’obligation de saisir une adresse lorsqu’on ajoute un lieu sur iOS.

    • C’est effectivement le concept des badges expertise: un tips ecrit par exemple dans un sushi-shop par une personne ayant son badge Bento a un haut niveau sera plus credible qu’une personne ayant son badge Bento a un bas niveau, voire n’ayant pas le badge. Tout simplement parce que cette personne a eu l’occasion de se rendre dans un plus grand nombre de sushi-shop. C’est en tout cas comme cela que Foursquare vend le concept des badges.

      Dans ce cas le meilleur moyen serait d’afficher, dans le cas ou le badge correspondant existe, le badge en question de la personne ayant ecrit un conseil.

  2. Cybervince dit :

    Vivement une lutte contre les tricheurs.
    Car comme vous le dites si bien, ça donne des fois envie d’arrêter quand je vois certains comportements. Genre encore aujourd’hui, j’ai perdu un titre de mayor, et quand ma curiosité m’a poussé à voir le compte twitter de la personne, j’ai remarqué 40 checkins dans tous les lieux autour, le tout en l’espace de 20mn. Elle est où la crédibilité dans tout ça.

    • La curiosité est un vilain défaut ;) )
      Foursquare prend déja en compte ce genre de comportement: ils ont fixé des limites de checkins par quart d’heure, par heure et par jour, sans jamais avoir publié les chiffres officiels de ces limites.
      Dans tous les cas, la limite par quart d’heure est comprise entre 4-6 checkins,dépendant du nombre de checkins précédent. Lorsque l’on dépasse cette limite, Foursquare répond par le célebre message « détends toi donc 5 minutes. »

      Un checkin hors-limite ne donne pas de points, ni de badges et ne compte pas pour les mayorships, donc aucune inquiétude a avoir de ce coté la

      • Cybervince dit :

        Héhé. Non non, c’est bien d’être curieux ^^

        Oui je sais qu’il y a une distance maximale pour un checkin réussi (qui compte et donne des points), mais celle-ci doit être assez large quand même. Ainsi, il suffit de se mettre dans un quartier où il y a beaucoup de lieux (genre un centre commercial), et de faire un checkin toutes les 3mn sans être inquiété.

        Il faudrait pouvoir fixer de nouvelles limites; comme par exemple se caler au plus proche des heures d’ouverture des lieux. Checker dans un bar à 8h du matin alors qu’il n’ouvre que le soir n’a pas de sens. Ou en fonction des lieux, empêcher plusieurs checkins trop rapprochés. Genre la personne qui checke dans 5 restaurants en l’espace d’une heure, ça n’est pas crédible, ou alors c’est le livreur.

  3. Postclic dit :

    Intéressantes perspectives.

    Mais effectivement le systeme de triche / mayorship doit etre amélioré avec plus de controle et de « justice »
    Visitez mon site sur la publicité et les media digitaux Postclic